Quelques informations complémentaires sur Mexico

Les alcools

Les alcools mexicains (pulque, mezcal, tequila) sont préparés à partir du cœur de cactus ou agave. La sorte d’agave utilisée donne une boisson différente. 

Avant la conquête espagnole, les peuples préhispaniques fermentaient le cœur du cactus pour en obtenir une boisson appelée "pulque" dont le degré d’alcool était inférieur à 10. Les Espagnols amenèrent les processus de distillation qui donnèrent le « mezcal » et la « tequila », boissons à plus hauts degrés en alcool (jusqu’à 55°). 

Vous trouverez généralement le mezcal avec un ver à cactus au fond de la bouteille pour lui donner du « goût ». Boire du mezcal suit une certaine cérémonie, il faut d’abord mordre dans un citron puis « jeter » du sel en bouche avant de boire la boisson. Tout un rituel qui donne son charme à cette boisson.

Le cacao 

L'origine du cacao semble se situer au Mexique, les Mayas et les Aztèques utilisaient les fèves de cacao comme monnaie d'échange et consommaient le xocoalt en une boisson au goût amère. 

Les Espagnols amenèrent les fèves de cacao en Europe mais la popularité du chocolat ne grandit qu’avec l’ajout de sucre et de vanille au mélange chauffé pour en faire une boisson au goût plus doux pour le palais.

Les mariachis 

Le mot « mariachi » vient du mot français « mariage » car les mariachis jouaient dans les noces et les bals. Les soupirants engagent encore aujourd’hui des mariachis pour donner la sérénade à leur prétendante.

Le jeu de balle

Le jeu de balle, plus qu’un sport ou un divertissement, était pratiqué dans toute la méso-amérique. Il avait une dimension rituelle et opposait deux équipes. 

Le but du jeu était de faire passer une lourde balle de caoutchouc pleine dans un anneau fixé en hauteur dans le mur latéral du terrain. Les joueurs portaient des protections aux bras et autour des hanches car ils ne pouvaient la toucher qu’avec les hanches, les coudes et les genoux, jamais avec les mains et les pieds. De plus, la balle ne devait pas tomber au sol. 

On pense que l’équipe vaincue était sacrifiée après le jeu et que leur mort était honorable. 

Tous les grands sites précolombiens possèdent un jeu de balle et le plus grand se trouve à Chichen Itzá.

La Météo au Mexique

La partie du Mexique où sont situés les principaux sites archéologiques connaît deux saison, la saison des pluies et la saison sèche. Choisissez donc la saison sèche qui s’étale d’octobre à avril. Les meilleurs mois pour partir sont cependant octobre, mars et avril durant lesquels la température nocturne n’est pas trop froide sur les hauts plateaux.
Evitez à tout pris de partir à la saison des cyclones sur la côte caraïbe qui s'étale d’août à octobre.

Plus d'informations

Religion : 90% des mexicains se disent catholiques mais c’est un catholicisme qui a intégré de nombreux éléments païens.

Décalage horaire : la majorité du pays est GMT - 6 heures 

Monnaie locale : le peso. Vous pouvez échanger les USD et les EURO dans les zones touristiques. Ne prenez que de beaux billets et évitez les grosses coupures.

Électricité : 110V/220V, prises américaines à fiche plate, un adaptateur est donc nécessaire.  

Documents : Passeport international d'une validité de minimum 6 mois après la date du retour.

Vaccins : aucun vaccin obligatoire mais les classiques tétanos, polio, typhoïde et hépatites A et B sont recommandés à titre préventif ; une protection anti-malaria pour les régions Pacifiques (côte d'Acapulco) et Atlantique (Verracruz).Attention, tout ceci à titre indicatif ! 

Consultez impérativement votre médecin traitant et/ou un centre de médecine du voyage.

Un peu de vocabulaire

Au Mexique, on parle un espagnol semblable au castillan avec cependant quelques différences de vocabulaire et de prononciation.

Voici quelques mots de base :

  • Bonjour (matin) : Buenos dias

  • Bon après-midi : buenas tardes

  • Bonsoir : buenas noches

  • Au revoir : adiós

  • S’il vous plait : por favor

  • Merci : gracias

  • Oui : sí

  • Non : no

  • Pardon (excusez-moi) : perdone